Navigation et contenu
Vous êtes en  Madagascar

Calcul du poids facturable par voie aérienne, maritime, routière et ferroviaire

Déterminer le poids de votre expédition à partir du nombre de mètres cubes


La phrase « Si celui-ci est supérieur » (ou l'expression « choix du transporteur ») doit être prise en compte lorsque vous calculez le coût de transport par voie aérienne, maritime, routière ou ferroviaire. En effet, le transporteur vérifie toujours les deux mesures différentes (le poids réel et le poids volumétrique de votre expédition) et base le coût du poids facturable sur le résultat le plus important.

Évitez les sous-estimations

Lorsque les tarifs de fret sont élevés, il est particulièrement important de connaître le poids facturable de vos marchandises, que vous les expédiez par voie aérienne, maritime, routière ou ferroviaire. Les expéditeurs qui sous-estiment le poids facturable risquent d'avoir une mauvaise surprise lorsqu'ils reçoivent leur facture.  Connaître le poids facturable exact ainsi que les autres facteurs tels que le temps de transit requis est essentiel pour choisir un mode de transport optimal.

Deux types de poids

Le transporteur compare deux types de poids différents. Le premier type correspond au poids réel, brut et total physique de votre expédition, emballages et palettes compris. Il s‘agit tout simplement du poids de l'expédition, généralement exprimé en kilogrammes (kg).

Le deuxième type correspond au poids volumétrique ou dimensionnel (le volume de la cargaison). Il est également exprimé en kilogrammes mais se calcule à l'aide des dimensions de l'expédition (longueur, largeur et hauteur en centimètres) auxquelles s'applique le ratio de densité. Pensez à inclure tous les emballages !

Calcul du poids volumétrique de votre expédition

Le ratio de densité s'applique à votre expédition en fonction du mode de transport que vous avez choisi.

Prenons pour exemple la même expédition et calculons son poids volumétrique en fonction des différents modes de transport possibles. L'expédition se compose de deux colis, chacun mesurant 120 cm de long, 80 cm de large et 50 cm de haut.

Le ratio de densité du fret aérien est de 1:6

  • La formule : ( ( L x l x H, en centimètres ) / 6 000 ) x nombre de colis( ( 120 x 80 x 50 ) / 6 000 ) x 2 = le poids volumétrique de l'expédition est de 160 kg.

Le ratio de densité du fret maritime est de 1:1

  • La formule : ( ( L x l x H, en centimètres ) / 1 000 ) x nombre de colis( ( 120 x 80 x 50 ) / 1 000 ) x 2 = le poids volumétrique de l'expédition est de 960 kg.
  • Cette formule s'applique aux expéditions en groupage (LCL). Pour les expéditions de conteneur complet (FCL), les frais par conteneur remplacent les frais basés sur le volume.

Le ratio de densité du fret ferroviaire est de 1:3

  • La formule : ( ( L x l x H, en centimètres ) / 3 000 ) x nombre de colis ( ( 120 x 80 x 50 ) / 3 000 ) x 2 = le poids volumétrique de l'expédition est de 320 kg.

Pour le fret routier, les expéditions sont calculées au cas par cas

  • Le ratio de densité varie en fonction du lieu et du transporteur. Pour en savoir plus, consultez vos transporteurs envisagés.

Lisez toujours les clauses en petits caractères

Vous pouvez parfois opter pour des transporteurs qui imposent des ratios de densité différents et cela peut avoir un impact sur le poids volumétrique de votre expédition. Si vous avez l'habitude d'utiliser un ratio de 1:3 pour le transport intérieur, par exemple, mais qu'un ratio de 1:2 est appliqué à une expédition spécifique, le poids volumétrique de ce même envoi passera de 333,33 kg à 500 kg.

Combien coûtera mon expédition ?

Gardez à l'esprit le choix du transporteur et la phrase « Si celui-ci est supérieur » lorsque vous comparez le poids réel et le poids volumétrique et basez le tarif sur le résultat le plus élevé. Il existe une explication claire à cette technique industrielle établie. Par exemple, un avion fait l'objet de restrictions de poids et dispose d'un espace limité en soute, par conséquent le transporteur doit contrôler le poids et le volume de la cargaison.

Si votre cargaison contient des pièces mécaniques imposantes, celle-ci sera lourde mais pas nécessairement dense. Le poids réel sera probablement plus important que le poids volumétrique. En revanche, si votre cargaison comprend des composants en plastique individuels emballés dans une protection en polystyrène, celle-ci est certes légère mais nécessite beaucoup d'espace. Le poids volumétrique pourrait alors être plus important que le poids réel.

Le poids facturable de votre expédition sera toujours basé sur le plus grand des deux : le poids réel ou le poids volumétrique.

Télécharger les graphiques