SENSIBILISATION À LA FRAUDE

Utilisation frauduleuse de la marque DHL

Certaines personnes ont tenté d’escroquer des clients sur Internet en faisant une utilisation non autorisée du nom et de la marque DHL par le biais d’éléments visuels et de communications par e-mail qui semblent, en surface, provenir de DHL.

Dans la plupart des cas, les communications portent sur la vente de biens de consommation sur Internet et le paiement doit être effectué avant la livraison des marchandises.

Veuillez garder à l’esprit que DHL ne demande pas de paiement de ce type. DHL ne collecte que les sommes correspondant aux frais officiels d’expédition liés à DHL.

Cet avis de sécurité n’affecte pas l’obligation d’un destinataire de payer des frais d’expédition, de douane, de TVA ou autres, si ces frais sont légitimement exigibles au moment de la livraison.

DHL décline toute responsabilité quant aux coûts, droits ou paiements versés, encourus de manière irrégulière du fait d’une activité frauduleuse.

 

Sites Web

Si vous avez quelque doute que ce soit sur l’intégrité d’un site Web qui utilise la marque DHL, veuillez toujours accéder aux sites Web DHL par le biais de notre site Web mondial.

Se rendre sur le site Web mondial de DHLPour plus d'informations

 

Directives DHL de sensibilisation à la fraude

Merci de rejoindre nos efforts dans la lutte contre la fraude en ligne. DHL met tout en œuvre pour protéger nos clients contre la fraude. Si vous suspectez de recevoir des e-mails ou des SMS frauduleux, ou si vous trouvez un site web ou un compte sur les réseaux sociaux essayant de se faire passer pour DHL, nous vous invitons à nous en faire part le plus vite possible afin que nous puissions agir rapidement pour mettre fin à la fraude.

Veuillez déclarer toute activité douteuse à notre boîte mail anti-fraude « Anti-Abuse Mailbox » à l'adresse phishing-dpdhl@dhl.com en suivant les instructions fournies ci-dessous.

Nous examinons soigneusement toutes les déclarations de soupçon de fraude, mais nous ne répondons en général pas aux demandes personnelles. Si vous avez des questions sur le statut d'une expédition ou d'une facture, veuillez les adresser à notre service client.

  • Vous trouverez ci-dessous certains indicateurs qui vous permettront de juger si l'e-mail reçu est frauduleux ou non.

    • La communication officielle de DHL est toujours envoyée depuis @dhl.com, @dpdhl.com, @dhl.de, @dhl.fr ou un autre domaine national après @dhl.
    • Nous n'utilisons jamais @gmail, @yahoo ou d'autres services de messagerie gratuits pour envoyer des e-mails.
    • Nous ne plaçons jamais de liens vers un site web autre que nos propres sites dont l'URL commence par exemple par https://dhl.com/, https://dpdhl.com/, ou un site web national/de campagne.


    Depuis un ordinateur de bureau : 

    • Glissez & déposez l'e-mail suspect dans un nouveau message et envoyez-le à phishing-dpdhl@dhl.com comme pièce jointe. Pour stopper efficacement le service frauduleux, nous avons besoin des en-têtes d'e-mail complets qui ne sont pas contenus dans un e-mail transféré.


    Depuis un appareil mobile :

    • Transférez-nous le message. Si possible, envoyez toujours l'e-mail suspect depuis un ordinateur de bureau comme pièce jointe avec les en-têtes d'e-mail complets.
    • Déclarez le message comme spam dans votre application mail de manière à ce que votre fournisseur de messagerie puisse prendre des mesures appropriées.
    • Les fraudes par SMS contiennent souvent une URL tronquée, qui commence p. ex. par https://bit.ly/, pour brouiller la destination finale du lien.
    • Le numéro de l'expéditeur n'est pas visible, au lieu de cela vous trouvez un nom générique comme « Livraison ».
    • Le numéro de téléphone commence par un indicatif de pays situé hors d'un territoire escompté (p. ex. +235).

    Envoyez une capture d'écran du SMS suspect à phishing-dpdhl@dhl.com, y compris le numéro de téléphone suspect dans le message.

    • Le compte ne présente pas de signe de vérification (p. ex. il n'y a pas de badge bleu).
    • Le compte tente de poursuivre la communication par le biais d'un canal crypté comme WhatsApp ou Telegram.
    • Le compte n'est âgé que de quelques semaines.
    • Le compte propose des « visas gratuits », des « vols gratuits » ou de « doubler votre investissement ».
    • Le compte n'utilise pas de photo de profil (LOGO DP/DHL) ni d'image de fond appropriée.
    1. Veuillez déclarer le compte de réseau social/le destinataire du post (URL) ou le numéro de téléphone à phishing-dpdhl@dhl.com.
    2. Si disponible, déclarez le compte/le post directement comme fraude auprès du réseau social.
  • Si vous recevez des messages auxquels vous ne vous attendez pas qui vous avertissent de changements dans votre compte, tels que des avis de changement d'adresse ou de réinitialisation du mot de passe que vous n'avez pas déclenchés vous-mêmes, il est possible que des pirates tentent de prendre le contrôle de votre compte.

    1. Connectez-vous à votre compte et modifiez le mot de passe.
    2. Si vous n'y avez plus accès, déclarez cet incident au service client

Faux e-mails

Ces derniers temps, nous avons pris connaissance de l’existence de nombreux « e-mails d’hameçonnage » provenant de « DHL.ch » avec comme objet « Votre colis DHL arrivera mardi entre 15h et 17h » ou un objet équivalent. Ces e-mails ne doivent pas être ouverts et aucune information ne doit être envoyée à l’expéditeur. Veuillez supprimer immédiatement ces e-mails pour votre propre sécurité.

Remarque : Si vous cliquez sur le lien fourni, vous pourriez installer un logiciel malveillant (des virus, etc.) sur votre ordinateur.

Pour identifier les e-mails d’hameçonnage, déplacez le curseur de votre souris sur le lien pour visualiser l’adresse cachée derrière l’e-mail. Si l’adresse http dans le petit champ de la boîte de dialogue ne contient pas le terme ‘dhl.com’, vous pouvez assumer qu’il s’agit d’un spam (voir écran).

Messages SMS frauduleux

Une série de SMS d’«hameçonnage» prétendument envoyés par «DHL» ont récemment fait leur apparition. Ils ont pour objet: «Renvoi de votre colis à l’expéditeur; téléchargez votre bulletin de livraison: https://cutt.ly/xxxx» ou «Colis non livrable: votre envoi a été retenu» ou d’autre textes similaires. Dans certains messages, on vous demande même de verser un montant de plusieurs euros en utilisant votre carte de crédit, afin d’assurer le traitement de votre envoi. (DHL n’exige aucune taxe pour le traitement d’envois!)

Il ne faut sous aucun prétexte fournir des informations aux expéditeurs de tels SMS!
Sur votre smartphone, n’activez jamais des liens contenus dans des messages inconnus ou inopinés. Au pire, des logiciels malveillants peuvent contaminer votre portable ou ce dernier peut présenter des dysfonctionnements. Supprimez immédiatement tout SMS de ce type afin de vous prémunir contre ces risques.
Attention: en cas d’incertitude quant à l’auteur d’un SMS, veuillez contacter votre service clients DHL local.

Afin d’identifier un SMS d’hameçonnage, veuillez vérifier l’adresse http dans la prévisualisation du lien sur votre smartphone. Si le texte «dhl.com» n’apparaît pas dans l’adresse http, vous pouvez être certain qu’il s’agit d’un SMS frauduleux (voir la capture d’écran).

   

ATTENTION : MISE À JOUR AOÛT 2020

Traduction : Votre colis a été retourné. Vous devez maintenant payer une taxe supplémentaire de 4,04 euros

Actuellement, il existe de nouveaux Phising-SMS dont le contenu est le suivant :

Remarque importante : DHL n’est pas l’expéditeur du SMS décrit ci-dessus. Notre entreprise subit elle-même les dommages découlant d’une utilisation frauduleuse de son nom de marque.

Si vous avez reçu un SMS abusif au nom de DHL, veuillez nous le signaler à l'adresse suivante : chreportspam@dhl.com.

Veuillez nous envoyer le "lien de fraude" et une impression de l'écran du SMS.