Navigation et contenu

Quelles sont les règles en matière d’expéditions en groupage?

Le fait de présenter les mauvais documents aux douanes peut générer un grand nombre de retards. De plus, travailler avec des règles et des réglementations dépassées risque d’entraîner des coûts supplémentaires inattendus. Vérifiez vos connaissances avant d’opter pour une expédition maritime en groupage


Les expéditions maritimes en groupage requièrent un respect strict des règles. Vous devez disposer des documents appropriés relatifs à vos marchandises ainsi qu’à vos itinéraires spécifiques, payer les taxes et droits de douane de chaque pays tout en vous conformant aux réglementations gouvernementales, mais aussi emballer vos marchandises afin de garantir leur sécurité et réduire les risques.

Cet article aborde toutes ces questions et vous donne une vue d’ensemble des règles relatives aux expéditions LCL. Vous connaissez peut-être déjà les règles relatives aux expéditions de conteneur complet (FCL) et au fret aérien, et il existe de nombreux points communs entre ces différents modes. Notamment concernant la conformité qui permet à coup sûr de faciliter chaque transport.

Que dois-je savoir sur la documentation relative au service d’expédition en groupage?


Pour toutes les expéditions, y compris les expéditions LCL, vous devez présenter les bons documents aux autorités lors de l’exportation et de l’importation de marchandises. La liste des documents dont vous avez besoin pour effectuer une expédition LCL dépend de deux choses : le type de cargaison que vous transportez et le lieu à partir duquel et vers lequel vous l’expédiez.

Dans tous les cas, pour procéder au dédouanement de vos marchandises LCL, vous devez présenter plusieurs documents clés, y compris :

  • une facture commerciale ;
  • une liste de conditionnement ;
  • Connaissements
  • une déclaration d’exportation/d’importation en douane ;
  • un certificat d’origine (si nécessaire).
     

Quelles sont mes responsabilités et obligations financières?

Tout comme pour les autres modes de transport, vous êtes responsable des frais appliqués par diverses entités dans le cadre d’une expédition LCL. En fonction des pays d’origine et de destination, vous pouvez être facturé par l’entrepôt dans lequel votre cargaison LCL est stockée et par l’organisation en charge du chargement et du transport de vos marchandises LCL dans les infrastructures portuaires. Vous pouvez également être tenu de payer des droits et des taxes gouvernementales. Pour une transparence à chaque instant, optez pour un transitaire de bonne réputation, doté de structures de coûts fiables et décrivant clairement chaque frais.

Puis-je avoir recours à des expéditions en groupage dans tous les pays?


Vous pouvez effectuer des expéditions LCL dans n’importe quel pays mais sous plusieurs conditions. Pour commencer, vous devez vérifier auprès de votre transitaire s’il est en mesure d’expédier des marchandises vers tous les pays. Chez DHL Global Forwarding, par exemple, nous sommes présents dans plus de 180 pays et territoires (presque tous les pays du monde) et nous transportons des cargaisons LCL entre plus de 45 000 paires d’entrepôts différentes. Ensuite, notez qu’il est peu probable qu’un transitaire puisse expédier des marchandises en groupage vers ou depuis des pays à haut risque ou sanctionnés, qui comprennent actuellement la Crimée, Cuba, l’Iran, la Corée du Nord et la Syrie.
 

Comment puis-je me conformer à toutes les réglementations gouvernementales?

Vous souhaitez certainement vous conformer pleinement à toutes les lois et réglementations applicables dans les pays d’origine, de transbordement et de destination de vos expéditions LCL. Cependant, il peut être difficile de toujours respecter les exigences en constante évolution, car les règlementations gouvernementales restent rarement figées. Il est donc logique que vous fassiez appel à un transitaire expérimenté, qui effectue fréquemment des expéditions LCL dans les pays que vous visez et qui veille à ce que tous ses employés, agents et fournisseurs répondent aux dernières exigences.
 

Quelles sont les règles en matière de sécurité de la cargaison?


Garantir la sécurité de vos expéditions LCL commence par emballer convenablement vos marchandises. Si vous ne le faites pas correctement, vos marchandises risquent d’être endommagées et de causer des dommages aux autres articles du conteneur partagé. Vous êtes tenu de choisir un emballage adapté à vos différentes marchandises et de garantir la sécurité de votre cargaison durant son transport maritime. DHL Global Forwarding peut vous aider en mettant à disposition des services, des matériaux et des infrastructures d’emballages spécialisés dans les expéditions LCL.

Si vous souhaitez expédier des marchandises en caisse LCL à l’international, notamment en Australie et en Nouvelle-Zélande, il vous sera peut-être demandé de désinfecter le bois et votre cargaison. Cette mesure a pour objectif de protéger les forêts et les habitats sauvages locaux contre tout insecte étranger qui tenterait de s’introduire dans vos marchandises et votre bois d’expédition!

Si vos marchandises sont surdimensionnées, vous devez vous assurer que votre transitaire peut les manipuler dans les entrepôts d’origine et de destination de l’expédition LCL ou sur les plateformes de conteneurs de fret (CFS). Une fois encore, nous vous recommandons de vous informer en amont afin d’éviter des frais imprévus et de savoir si vous devrez payer un supplément pour ce type de fret.

Une fois les marchandises LCL arrivées à destination, le destinataire de l’importation devient responsable de la sécurité des marchandises. 
 

Dois-je assurer ma cargaison?

Vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance pour vos cargaisons LCL, toutefois nous vous le recommandons vivement. Comme pour tous les modes de transport, il existe des risques et, en mer, un incident majeur peut être catastrophique. Le petit guide de DHL Global Forwarding sur les raisons pour lesquelles les expéditeurs ont besoin d’une assurance pour leur cargaison constitue un document d’information utile.

Les clauses de responsabilité standard figurant dans les polices des transitaires et des transporteurs stipulent que même si vous êtes en mesure de prouver qu’ils étaient en faute, ce qui est en soi difficile, l’indemnisation sera généralement bien inférieure à la valeur commerciale. Cela s’explique par le fait que le calcul de l’indemnisation est basé sur des normes internationales. Certes, chaque réclamation est différente, toutefois nous avons pris un exemple de fret maritime pour illustrer cet écart significatif entre l’indemnisation sans avoir souscrit votre propre assurance et l’indemnisation avec votre propre assurance et les résultats étaient de 7 980 dollars américains contre 70 000 dollars américains. Pour en savoir plus, lisez cet article DHL Global Forwarding : Comment pouvez-vous réduire les risques?

En tenant compte des risques croissants de tremblements de terre, de tsunamis, d’inondations et autres événements liés au changement climatique, et en calculant le montant que votre entreprise peut se permettre de perdre en cas de catastrophe, vous êtes en mesure de déterminer si votre propre police d’assurance constitue un investissement utile.
 

Y a-t-il des règles particulières concernant les marchandises dangereuses?

En général, vous pouvez expédier les marchandises dangereuses en groupage, mais vous devez toutefois éviter de mélanger certains types de marchandises dans un même conteneur. Il est préférable d’éviter de mélanger les feux d’artifice et les allumettes, par exemple! Gardez à l’esprit que certains pays de destination n’acceptent pas les cargaisons de marchandises dangereuses ou acceptent uniquement ces marchandises si vous disposez des autorisations nécessaires. Pour en savoir plus, nous vous recommandons de consulter votre transitaire de fret.
 

Quelles sont mes prochaines étapes?


Vous pensez que l'expédition de LCL Groupage pourrait être un ajout utile à la conception de votre solution de chaîne d'approvisionnement? Nous aimerions vous aider à évaluer son potentiel.