Navigation et contenu

Les quatre dangers les plus fréquents en matière d’expédition

Comment protéger votre cargaison


Évitez les dommages causés à vos marchandises pendant le transport grâce à différentes mesures. L’emballage joue un rôle essentiel pour limiter l’impact potentiel des dangers courants auxquels les expéditions sont confrontées dans le cadre du transport aérien et maritime.

Les dangers les plus fréquents en matière d’expédition


Il est plus facile de déterminer l’emballage adéquat et comment sécuriser vos marchandises si vous comprenez contre quels risques vous les protégez. Après avoir abordé les principales exigences en matière de manipulation de votre cargaison dans un article précédent, passons aux risques les plus courants pour les produits ordinaires (non dangereux) pendant le transport :

  1. Perforations et éraflures

    Durant le transport aérien, vos expéditions sont chargées avec d’autres marchandises dans des camions et des conteneurs. Les perforations et les éraflures peuvent survenir lorsque votre expédition entre en contact avec une autre cargaison. Elles peuvent également être causées par un emballage intérieur inadapté ou insuffisant qui n’empêche pas son contenu de se déplacer/tomber en s’appuyant sur l’emballage extérieur.

  2. Compression

    La compression/L’écrasement est le résultat de l’empilement de plusieurs cargaisons. Les emballages extérieurs inadaptés peuvent céder et causer des dommages. L’emballage intérieur doit être pensé en fonction du produit ou du calage utilisé pour remplir les espaces vides. Cela permet de soutenir fermement l’emballage extérieur et de réduire les compressions éventuelles.

  3. Expositions environnementales

    Le climat et les paramètres géographiques peuvent grandement contribuer aux dommages causés aux produits. Une humidité et une quantité d’eau excessives peuvent non seulement endommager le contenu d’une expédition mais aussi compromettre l’intégrité de l’emballage. L’adhésif utilisé sur les boîtes en carton ondulé peut se décoller à cause de l’humidité et se désagréger pendant le transport.

  4. Manipulation de l’expédition

    Une expédition par voie aérienne connaîtra plus de huit points de contact au cours de son transport. Les marchandises lourdes (de plus de 150 livres/70 kg) qui ne sont pas disposées sur des palettes et qui nécessitent un soulèvement manuel ont plus de chance de tomber et de glisser. Les cargaisons disposées sur des palettes qui ne sont pas sécurisées ou équilibrées correctement peuvent glisser ou se renverser lorsqu’elles sont déplacées par un chariot élévateur.

  5. Choc

    Une expédition aérienne emprunte plusieurs modes de transport pour passer du quai de l’expéditeur et arriver jusqu’à la porte du client : camions, chariots élévateurs, convoyeurs, chariots de l’aéroport, etc. Ces modes de transport peuvent occasionner des chocs sur l’emballage. Des dommages peuvent être causés si l’emballage intérieur ou extérieur ne résiste pas aux éléments de manutention utilisés au cours du transport.

Sécurisation des marchandises


Le recours au banderolage et à un film rétractable sont les deux méthodes principales pour sécuriser vos marchandises sur une palette et doivent être utilisées pour les expéditions hors gabarit ou palettisées. Il existe différents types de banderolage : en acier, en nylon, en polyester (PET) et en polypropylène. Le métal est idéal pour les articles lourds et solides tandis que le nylon et le PET sont recommandés pour les boîtes et les articles plus légers. Si vous avez recours à des sangles en plastique, veillez à ce qu’elles soient très résistantes et qu’elles créent un joint incassable.

Film rétractable

  • Pour appliquer un film, fixez le bord avant du film étirable ou rétractable de calibre 70 sur la palette ou la base pouvant être déplacée par une fourche.
  • Appliquez ensuite le film en le faisant tourner horizontalement et en le serrant autour des marchandises.
  • Continuez à appliquer le film jusqu’en haut en veillant à ce que la couche précédente soit recouverte à 50 %.
  • Une fois en haut, croisez le film en diagonale en partant des coins jusqu’à ce que la partie supérieure soit entièrement recouverte.
  • Pour terminer, inclinez le film vers le bas et appliquez une couche supplémentaire serrée autour de la base de la palette.

Banderolage/Sanglage

  • S’il est effectué correctement, le sanglage est un moyen idéal pour sécuriser votre expédition.
  • Selon la norme IATA, le banderolage/sanglage doit toujours être effectué dans quatre sens (à la verticale)
  • Si vous effectuez un sanglage manuel, faites passer la première pièce sous la partie vide de la palette et sur le dessus des marchandises pour la fixer verticalement.
  • Placez ensuite des sangles dans toutes les directions de façon à ce qu’un minimum de quatre sangles sécurisent fermement votre marchandise.
  • Utilisez des cornières horizontales pour éviter que les bandes ne coupent les bords des parties supérieures des boîtes.
  • Utilisez ensuite un film rétractable pour protéger votre expédition des dommages environnementaux pendant le transport.

Cornières

  • Les cornières verticales permettent non seulement de réduire les dommages causés aux bords des boîtes pendant le transport mais aussi de stabiliser le chargement. Nous vous recommandons d’utiliser des cornières aussi bien horizontales que verticales. La cornière verticale doit s’étendre du haut vers le bas, jusqu’à la palette.

Suremballage et cartons

  • Le carton placé sur le haut, la base et les côtés de vos marchandises fournit une barrière protectrice. Il permet de répartir le poids des expéditions placées sur et contre les planches de la base de la palette.

Arrimage

  • Lorsque vous expédiez des pièces hors gabarit telles que des enrouleurs de câble ou des moteurs, veillez à ce qu’elles soient arrimées à la palette à l’aide d’éléments en bois ou en métal. L’arrimage permet d’éviter les mouvements latéraux durant le transport.

Test avant expédition


Nous recommandons vivement aux expéditeurs d’effectuer différents types de test de performance de leurs emballages afin de garantir leur efficacité. Ces tests détermineront si l’emballage résistera aux conditions normales de transport et protégera son contenu (produit). Les tests de performance avant expédition permettent d’évaluer la performance de l’emballage en matière de protection du produit et d’apporter les modifications nécessaires avant une mise en œuvre plus importante.

La réalisation de tests de performance avant expédition en laboratoire permet d’évaluer la capacité de l’emballage à protéger le produit face aux dangers courants rencontrés pendant le transport. Lors de la création du protocole de test, rappelez-vous que les chocs, la compression, la manipulation, les vibrations et les expositions environnementales peuvent tous avoir des effets très différents sur votre produit emballé. Par conséquent, vos tests doivent se porter sur toutes ces variables.

Êtes-vous confronté à un défi particulier en matière d'expédition pour lequel vous avez besoin d'aide?


Nos experts en expédition sont là pour vous aider