#ConseilsAuxPetitesEntreprises

BRIC, N-11 et MINT : ce qu’ils signifient pour votre entreprise

Anna Thompson
Anna Thompson
Découvrir l’équipe de contenu
5 min de lecture
Partager sur
facebook sharing button
twitter sharing button
linkedin sharing button
Smart Share Buttons Icon Partager
aerial view of a city

De nombreux modèles modifient la forme du commerce et de la finance mondiaux. La tendance la plus importante est sans doute le déplacement du centre de gravité économique des États-Unis et de l’Europe vers la Chine et d’autres étoiles montantes. Alors, qui sont ces stars et que devez-vous savoir à leur sujet ?

Pour comprendre la dynamique de la nouvelle économie mondialisée, certains pays sont souvent regroupés en fonction d'indicateurs communs, tels que le taux de croissance, la population et les circonstances politiques. Nous connaissons tous le G7 (anciennement le G8), mais qu’en est-il du BRIC et du N-11 ? Que signifient-ils pour votre entreprise, en particulier les débouchés commerciales transfrontalières ?

Les pays BRIC expliqués

Inventés par l’ancien économiste de Goldman Sachs, Jim O’Neill , en 2001, les pays du « BRIC » Brésil, Russie, Inde et Chine ont été identifiés comme ayant le potentiel de renverser l’hégémonie économique des pays du G7 pour devenir les quatre premières économies du siècle.

En 2009, les dirigeants des pays BRIC ont tenu leur premier sommet, ce qui en fait une institution formelle et plus qu’un simple raccourci d’économiste. Puis, en 2010, à l’initative de la Chine, le terme a été élargi à « BRICS » pour inclure l’Afrique du Sud (bien qu’il soit intéressant de noter qu’O’Neill était très critique à l’égard de cette décision).

À partir de maintenant (du moins c’est ce que dit O’Neill), ces pays vont représentés une grande partie de vos échanges commerciaux.

Comment se portent les BRIC ?

Actuellement, le Brésil est 11e, la Russie 8e, l’Inde 5e et la Chine 2e au classement mondial du PIB¹. Avant la Covid, PwC prévoyait2 que les marchés émergents pourraient croître, en moyenne, deux fois plus vite que le G7 au cours des prochaines décennies. 

Le Centre for Economics and Business Research, basé au Royaume-Uni, prévoit que la Chine deviendra la plus grande économie du monde d’ici 20283. « Depuis un certain temps, un thème primordial de l’économie mondiale est la lutte économique et de pouvoir doux entre les États-Unis et la Chine », indique le rapport.  « La pandémie de Covid-19 et les retombées économiques correspondantes ont certainement fait basculer cette rivalité en faveur de la Chine. »

En effet, malgré la pandémie, la Chine a tenu bon à sa position de star des pays BRIC. Le « centre manufacturier mondial » a en fait échangé davantage au cours de la période, selon l'indice mondial de connectivité de DHL qui a analysé le flux de personnes, d’informations, de commerce et de capitaux dans le monde.  Les protocoles stricts Covid du pays l’ont aidé à éviter une récession en 2020, contrairement à d’autres grandes économies.

L’Inde devrait être l’économie à la croissance la plus rapide au monde cette année4. La pandémie a augmenté le taux de numérisation dans le pays, contribuant à améliorer la productivité du travail et du capital, tandis que les initiatives gouvernementales et l’augmentation des investissements privés contribuent à stimuler davantage l’économie.

La grande question pour votre entreprise est la suivante : pourraient-ils être vos prochains marchés d’exportation ? Voici notre guide en un coup d’œil sur les économies BRIC.

world map

BRÉSIL

Projection de croissance pour 2022 : 0,3 %

POINTS POSITIFS : Deuxième plus grande économie des Amériques après l’Amérique du Nord et plus grand marché du e-commerce en Amérique latine le commerce en ligne a augmenté de 31% au premier semestre 2021.

POINTS NÉGATIFS : La plus faible prévision de croissance de tous les pays BRIC; L’inflation et la baisse des salaires entraînent une diminution des dépenses de consommation dans les secteurs des services et du commerce de détail. Les taxes à l’importation et les droits de douane élevés dissuadent de nombreux détaillants transfrontaliers.

Principales importations : Produits manufacturés, à savoir : machines, carburants et produits pharmaceutiques; pièces pour véhicules automobiles et tracteurs.

A-t-il tenu les promesses des BRIC ? Les prévisions indiquent que l'économie du Brésil continuera à connaître des perspectives économiques défavorables par rapport à ce qui était initialement prévu.

Notre score : C

 

RUSSIE

Projection de croissance pour 2022 : 2,8 %

POINTS POSITIFS : La Russie a l’un des marchés d’achat en ligne à la croissance la plus rapide au monde et en 2018, 50,8% des commandes en ligne des consommateurs russes ont été passées à des détaillants transfrontaliers. Le pays a la dette (% PIB) la plus faible de tous les pays BRIC.

POINTS NÉGATIFS: Inflation élevée en février, la banque centrale russe a relevé les taux d’intérêt à leur plus haut niveau en cinq ans. Les analystes financiers prédisent que le pays se retirera de l’économie mondiale, ce qui entraînera une croissance plus faible.

Principales importations : machines, ordinateurs, véhicules, produits pharmaceutiques, plastiques, composants d’aéronefs et d’engins spatiaux, fer, acier, fruits et noix.

A-t-il tenu les promesses des BRIC ? La Russie détient toujours une puissance commerciale internationale, mais un retour à l’austérité est une menace à prendre en compte.

Notre score : C-

INDE

Projection de croissance pour 2022 : 9 %

POINTS POSITIFS : Sixième économie mondiale avec une population énorme, l’Inde est en tête des BRIC pour les prévisions de croissance cette année près du double de celle de la Chine. Alimenté par une augmentation de l'utilisation d’Internet et des taux de littératie numérique, le e-commerce dans le pays est en croissance les ventes devraient atteindre 120,1 milliards de dollars américains d’ici 2025.

POINTS NÉGATIFS : PIB par habitant le plus bas de tous les pays BRIC. La grande taille et la diversité du pays peuvent poser des défis aux vendeurs transfrontaliers qui souhaitent y accéder au marché. 

Principales importations : Combustibles, pierres précieuses, métaux précieux, appareils électriques et informatiques, produits chimiques, plastiques, graisses animales et végétales, huiles, cires, fer et acier.

A-t-il tenu les promesses des BRIC ? L’Inde a joué dans l’ombre de la Chine, mais elle rattrape son retard rapidement.

Notre score : B+

CHINE

Projection de croissance pour 2022 : 4,8 %

POINTS POSITIFS: Susceptible de dépasser les États-Unis en tant que plus grande économie du monde d’ici la fin de la décennie. De grandes opportunités pour les e-commerçants : en 2020, les ventes en ligne de la Chine ont atteint 2,3 billions de dollars américains, soit un peu plus de la moitié du total du marché mondial du e-commerce. Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement causées par la Covid et la hausse de la demande devraient se stabiliser au second semestre 2022.  

POINTS NÉGATIFS : La croissance chinoise ralentit, avec un effet d’entraînement possible sur les économies voisines (Indonésie, Thaïlande, Hong Kong).  La pandémie a aggravé les déséquilibres économiques intérieurs et extérieurs.

Principales importations : matériel électrique, carburants et pétrole, ordinateurs, minerais, matériel optique et médical, véhicules, plastiques, produits chimiques et cuivre.

A-t-il tenu les promesses des BRIC ? Très certainement, et il y a encore plus à venir.

Notre score : A-

world map

Découvrez les « onze prochains » pays à surveiller

Au-delà des BRIC, quels autres pays sont à surveiller ?

Le Next Eleven ou « N-11 » – a été inventé par Jim O’Neill et ses collègues de Goldman Sachs en 2005 et se compose de onze marchés émergents à fort potentiel économique : le Bangladesh, l’Égypte, l’Indonésie, l’Iran, le Mexique, le Nigeria, le Pakistan, les Philippines, la Turquie, la Corée du Sud et le Vietnam.

Bien que sur une trajectoire de croissance plus lente que les pays BRIC, O’Neill & co a toujours prédit que les onze prochains pourraient atteindre les deux tiers de la taille des économies du G7 d’ici 2050. Cette théorie était basée sur la stabilité macroéconomique, la capacité technologique, le capital humain et les conditions politiques. 

Il convient de noter que les marchés Next Eleven ont été identifiés il y a près de 20 ans et que chaque pays a depuis obtenu des résultats variés pour atteindre son potentiel de prévision. Écrivant en 2018, Jim O’Neill a déclaré que « les Sud-Coréens jouissent maintenant d’un niveau de vie similaire à celui de l’Union européenne, ce qui rend d’autant plus déconcertante la catégorisation persistante de la Corée du Sud comme une « économie émergente » », tout en notant que la performance du Mexique et de l’Égypte a été « quelque peu décevante ».

world map

Et enfin: laissez nous vous présenter les pays « MINT »

Le Mexique, l’Indonésie, le Nigeria et la Turquie constituent les pays MINT. Vous remarquerez que tous les quatre sont apparus dans la catégorie Next Eleven pensez à MINT comme une mise à jour.  Chacune a une population nombreuse et jeune, et Goldman Sachs prédit qu’ils pourraient faire partie des 20 premières économies d’ici 2050.

Élargissez vos frontières commerciales

BRIC, N-11, MINT ce ne sont que des acronymes utilisés par les économistes, mais ils jouent un rôle important en aidant les entreprises ayant des ambitions internationales à identifier les meilleurs marchés à cibler.

Les obstacles au commerce mondial tombent, au moment même où de nouvelles économies trouvent leurs marques. Le moment est venu de vous associer à un spécialiste international qui peut vous aider à atteindre des clients du monde entier.