#ConseilsAuxPetitesEntreprises

10 choses à considérer avant de démarrer une entreprise

Anna Thompson
Anna Thompson
Découvrir l’équipe de contenu
6 min de lecture
Partager sur
facebook sharing button
twitter sharing button
linkedin sharing button
Smart Share Buttons Icon Partager
people grouped around a laptop

Vous avez décidé que 2024 est l’année où vous allez enfin transformer cette idée d’entreprise que vous avez depuis un certain temps en réalité. Génial ! Mais avant de vous précipiter, sachez que démarrer une petite entreprise demande beaucoup de préparation. Nous avons rassemblé 10 conseils clés.

10 choses à considérer avant de démarrer une entreprise

1. Connaître le marché

Les affaires sont une question d’offre et de demande. Aussi passionné que vous puissiez être par votre projet, il ne réussira sur le marché que s’il existe une demande légitime. Voici certaines choses que vous devriez considérer :

  • La taille actuelle du marché sur lequel vous allez pénétrer
  • Le potentiel de croissance
  • Quelles sont les lacunes que vous pouvez combler et comment votre idée d’entreprise peut y répondre

Ce qui nous amène joliment au point numéro 2...

people looking at a computer screen

2. Connaissez vos concurrents

La numérisation des entreprises signifie que la concurrence n’a jamais été aussi féroce quoi que vous vendiez. Vos clients potentiels peuvent vous comparer à plusieurs concurrents en quelques clics. Alors, mieux vaut être conscient de l'environnement concurrentiel.

Tout d’abord, faites vos recherches en ligne et regardez des termes liés à votre idée d’entreprise. Regardez les meilleurs résultats : qu’est-ce que les entreprises offrent ? Qu’est-ce qu’ils ont que vous n’avez pas, et vice versa ? À quels prix offrent-ils leurs produits / services ? Si vous ne pouvez pas offrir quelque chose de mieux ou de moins cher, vous devrez peut-être repenser votre idée.   

Deuxièmement, il est crucial de procéder à une analyse approfondie de la concurrence. Cela vous permettra d’identifier les lacunes sur le marché où la demande des clients n’est pas satisfaite une demande que vous pouvez attirer par la proposition d'une offre adéquate. Vous apprendrez également les meilleures pratiques pour commercialiser et vendre plus efficacement; et découvrir les tendances du marché qui peuvent influencer votre stratégie de croissance à l’avenir.

3. Connaissez votre audience

Sans doute l’une des parties les plus importantes de toute entreprise : vraiment connaître votre client. Leurs motivations, leurs comportements et leurs besoins devraient éclairer chaque partie de la stratégie de croissance de votre entreprise, de la tarification au marketing.

Établissez un profil de l’âge, du sexe, du revenu et de la profession de votre client cible (bien sûr, selon votre entreprise, vous pouvez avoir plusieurs profils). Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer :

  • Rédigez une liste de questions clés auxquelles répondre lorsque vous remplissez un profil client. Par exemple, pourquoi un client serait-il attiré par votre entreprise ? Quels défis êtes-vous en mesure de résoudre pour eux?
  • Effectuez des études de marché publiez des sondages sur les réseaux sociaux et invitez vos utilisateurs à laisser des commentaires. Vous pouvez même aller plus loin et mener des entretiens avec des prospects potentiels.
  • Parcourez les flux des réseaux sociaux de vos concurrents qui sont leurs abonnés et quelles conversations ont-ils dans la section des commentaires ?

Une fois votre entreprise lancée, vous pouvez vous tourner vers un logiciel CRM et des données d’analyse pour suivre le comportement de vos clients et ajouter plus de détails à vos profils clients, par exemple quand ils sont le plus en ligne, ce qui vous aidera à augmenter l’engagement et à vous assurer que vos messages marketing atteignent les bonnes personnes, au bon moment.

4. Construisez votre marque

Créer une marque consiste à influencer la façon dont vos clients perçoivent votre entreprise. Cela commence par le nom que vous choisissez jusqu’à vos communications marketing. Il vous faudra réfléchir à:

  • Quel est le but de votre entreprise ?
  • Quel est son USP ?
  • Qu’est-ce qui le distingue de ses concurrents ? Valeur? Concept ? Innovation ?
  • Quelles caractéristiques de votre entrepriseattireront vos clients cibles ?

Une fois que vous avez ces réponses clouées, vous pouvez commencer à construire une image de marque qui sera facilement communicable à vos clients.

two women looking at diagrams

5. Créez un businness plan

Votre business plan doit inclure des objectifs, des stratégies, des buts et des résultats projetés pour votre entreprise et constitue le meilleur moyen de rester sur la bonne voie à mesure que vous grandissez. Il est crucial si vous envisagez d’obtenir des capitaux d’une banque ou d’investisseurs, et sera également important lors de l’approche de nouvelles recrues et de partenaires de marque potentiels.

Si cela est fait correctement, vous identifierez également rapidement les faiblesses de votre entreprise et les domaines dans lesquels vous aurez besoin d’aide ou de perfectionnement. Notre guide ultime pour la conception d’un plan vous assurera de couvrir tous les éléments essentiels et de pouvoir aller de l’avant en confiance.

6. Commercialisation

Votre entreprise ne sera un succès que si les gens le savent ! Votre plan d’affaires devrait être un aperçu de votre stratégie marketing. Voici quelques pistes à envisager :

  • Réseaux sociaux. Pour les start-ups avec un budget marketing limité, les plateformes sociales offrent un moyen gratuit de parler de leur marque, de créer un public et d’interagir avec des prospects.
  • Créez une newsletter mensuelle avec des nouvelles et des offres pertinentes en lien avec votre marque. Vous pouvez inciter les gens à s’abonner avec des réductions. N’en faites pas trop non plus et évitez de bombarder les clients avec trop d’e-mails, c'est un moyen rapide de perdre vos abonnés.
  • Partenariats de marque. Des partenariats soigneusement sélectionnés avec des marques plus grandes et établies aideront votre entreprise à être vue par les bons clients.  Identifiez les marques complémentaires que vous pourriez approcher pour une campagne réciproquement bénéfique.
  • Leadership éclairé. C’est une façon de démontrer votre authenticité au sein d’une industrie. En partageant votre expertise sur un sujet, vous pouvez prouver que votre entreprise est digne de confiance. 

7. Tenez compte des risques

Nous ne voulons pas être négatifs, mais c’est un fait incontournable que les nouvelles entreprises font face à de nombreux défis. En fait, environ 20% des start-ups font faillite la première année, tandis que 50% ne franchissent pas la barre des cinq ans.

Mais il y a des choses que vous pouvez faire pour minimiser les risques. Comme le dit le proverbe : en ne vous préparant pas, vous vous préparez à échouer. Au début de chaque semaine, dressez une liste des tâches à accomplir et utilisez votre business plan comme point de contact pour vous assurer de rester aligné sur vos objectifs.

Se trouver un mentor est aussi une excellente tactique. Un homme d’affaires prospère qui peut être à portée de main pour vous guider, vous donner des conseils et des idées est inestimable.

8. Gardez les coûts sous contrôle

En parlant de risques, l’une des principales raisons pour lesquelles les entreprises échouent est qu’elles manquent d’argent. Pour maintenir les flux de trésorerie, rappelez-vous les points clés :

  • Établissez un budget et respectez-le. Priorisez les dépenses les fournisseurs doivent toujours être payés à temps. 
  • Gardez les coûts d’installation au minimum. Un bureau tape-à-l’œil peut être attrayant, mais jusqu’à ce que votre entreprise génère un bon profit, votre chambre d’amis devra faire l’affaire. 
  • Continuez à négocier avec les fournisseurs. Avec un peu de négociation, vous serez en mesure de trouver les meilleures offres, surtout si les fournisseurs savent que vous parlez à des concurrents. 
  • Minimisez les pertes de temps. Le temps, c’est de l’argent ! L’automatisation des processus dans la mesure du possible permettra à votre entreprise d’économiser beaucoup d’argent.
  • Faites appel à des stagiaires. Il peut s’écouler un certain temps avant que vous puissiez vous permettre d’embaucher du personnel permanent; En attendant, profitez au maximum de la flexibilité des stagiaires.
man and woman looking at computer screen

9. Externalisation 

Même les entrepreneurs les plus travailleurs et les plus passionnés ne peuvent pas tout faire eux-mêmes. C’est ainsi que les erreurs sont commises. Sachez quelles sont vos forces et vos faiblesses en affaires et sous-traitez ces dernières à des experts. Il existe également d’innombrables options logicielles et technologiques pour automatiser bon nombre de vos processus; faites vos recherches et déléguez.

10. Rappelez-vous des aspects juridiques

Le côté moins excitant du démarrage d’une entreprise mais important. Voici un bref aperçu de quelques-unes des choses que vous devrez prendre en compte :

  • Enregistrement de votre entreprise
  • Obtenir une assurance
  • Breveter des idées si nécessaire
  • Respect des lois sur la protection des données des clients
  • Vérification du droit au travail des salariés
  • Santé et sécurité

Bien sûr, les règles et règlements varient d’un pays à l’autre, alors faites vos recherches et soyez minutieux.  

Prochaines étapes...

Après le lancement vient la croissance. Une stratégie de croissance d’entreprise aidera votre petite entreprise à réaliser ses grandes ambitions. De la diversification des produits à l’expansion de vos canaux de vente, consultez nos 7 conseils pour faire passer votre entreprise au niveau supérieur.

Souvenez-vous du dernier kilomètre! En tant que leader de la logistique, DHL Express possède une vaste expérience dans l’aide aux start-ups pour transporter les marchandises et les livrer aux clients à temps. Parlez-nous dès aujourd’hui de la façon dont nous pouvons vous aider à tenir vos promesses clients.