#NouvellesEtPerspectives

Grana et le succès des produits de luxe abordables

5 min de lecture
Partager sur
facebook sharing button
twitter sharing button
linkedin sharing button
Smart Share Buttons Icon Partager
Picture of a city

La marque de mode Grana est une leçon sur la façon de réussir à faire évoluer une marque de e-commerce. Au lancement, ils expédiaient sur 8 marchés, cinq ans plus tard, ils expédient dans plus de 70 pays.

Lorsque Luke Grana est allé rendre visite à son frère au Pérou, il n’avait pas prévu que ce voyage soit le début d’un empire mondial de la mode. Mais une fois qu’il a expérimenté la sensation de luxe et l’incroyable durabilité du coton Pima péruvien, Luke était un homme en mission. Impressionné par le matériau et agacé par la mauvaise qualité et les marges élevées dans l’industrie de la mode, il a entrepris d’apporter au monde des essentiels intemporels, fabriqués à partir des meilleurs tissus du monde, à des prix abordables. C’est ainsi qu’est née la marque Grana.

Trouver un hub mondial

Si vous voulez créer une marque de mode mondiale, vous avez besoin de la bonne base. Voici le processus de réflexion de Luke Grana : « L’industrie existante est très inefficace avec beaucoup d’intermédiaires. Je me suis demandé : « Quel est le meilleur emplacement pour mettre en place un centre de distribution mondial ? » Il  a considéré le statut de Hong Kong en tant que port sans frais de douane sur les marchandises importées et « a pris la décision d’acheter un billet aller simple et d’aller directement à Hong Kong ».

 

Élaboration d’un partenariat avec DHL Express

Luke avait une idée claire de la direction qu’il voulait donner à l’entreprise, dès le début : « Ma première rencontre a eu lieu avec l’équipe DHL Express. Je vendais l’idée du e-commerce depuis Hong Kong et je disais que je voyais vraiment DHL comme mon centre commercial.DHL a été très ouvert, très solidaire et nous avons pu construire une excellente relation. »

Rendre la qualité supérieure abordable

Selon Luke, « Grana est unique parce que nous sommes vraiment obsédés par la qualité du tissu comme par exemple le coton Pima péruvien, le denim japonais, le cachemire mongol, soie chinoise. » Bien sûr, ce genre de qualité n’est pas bon marché, et c’est là que la différence de Grana se montre vraiment : « Nous avons un modèle commercial très flexible et efficace. Nous pouvons fournir des vêtements de haute qualité à un prix jamais vu sur le marché. » En travaillant directement avec les usines textiles et les fabricants, Grana peut faire de bonnes affaires sur les tissus haut de gamme. De plus en s’intégrant directement au système de commerce électronique de DHL Express, la marque dispose d’une chaîne d’approvisionnement rationalisée et rentable, remplissant les placards du monde entier.

Depuis ses humbles débuts dans un entrepôt de 50 pieds carrés à Hong Kong, Grana expédie maintenant dans 70 pays et compte cinq magasins éphémères en Asie. En mettant à la disposition du client moyen des vêtements fabriqués à partir des meilleurs tissus, Grana réalise vraiment le rêve de Luke de transformer l’industrie de la mode à partir de zéro.

People sitting around work table choosing material

Regard vers l’avenir

Pour Luke, ce n’est que le début pour la marque Grana : « Nous excellons en ligne et c’est là que nous nous concentrons. L’industrie du vêtement vaut 1,8 milliard de dollars par an, mais les ventes en ligne ne représentent que 5% de ce montant. D’ici 2030, cependant, ce chiffre atteindra 30 %. »

Alors que les modes vont et viennent, il semble que le concept de luxe abordable soit là pour rester.